Pourquoi j’ai choisi cette école et pourquoi j’y suis bien.

Pourquoi j’ai choisi cette école ?

On est libre !

Tout simplement à cause de la liberté. La liberté que j’ai ici et que je n’aurais pas pu avoir ailleurs : la liberté de pouvoir rester allongée au soleil toute la journée, la liberté de décider des règles, la liberté d’avoir des conversations passionnantes avec des enfants qui sont moitié moins âgés que moi, la liberté de pouvoir apprendre ce que j’ai envie d’apprendre… Et tout ça sans jugement.

Cette liberté dans l’école est importante : on nous laisse faire nos choix, on ne nous enferme pas dans des cases, on apprend à être indépendant, autonome. On choisit nous-mêmes les règles, on se pose nous-mêmes les limites.

Il y a des facilitateurs pour nous aider

Mais nous sommes soutenus dans cette liberté par des facilitateurs qui nous écoutent. Quand on veut faire quelque chose, ils sont là pour nous aider, trouver les moyens de le faire. Dans une école classique si tu as envie d’apprendre à dessiner mais que c’est l’heure du cours de maths, tu dessines dans la marge, tu fais ce que tu as envie de faire en cachette. Ici, on n’a pas besoin de se battre, de convaincre quelqu’un que ce qu’on veut faire est intéressant ou utile. Il n’y a pas de jugement, juste de l’aide. C’est tellement plus facile d’apprendre comme ça.

articlejeanne

***

Comment apprendre si on passe ses journées à s’amuser ?

On peut prendre du plaisir dans toutes choses

Si on laisse les enfants faire ce qu’ils veulent de leurs journées, alors ils s’amusent, c’est évident. Mais en quoi est-ce un problème ? La définition de s’amuser pour moi ça veut dire faire des choses qui me plaisent. Ça peut être jouer, discuter, ça peut aussi être faire de l’anglais, discuter avec un des facilitateurs, participer à la commission sortie de l’école…on peut s’amuser en faisant des choses très sérieuses, qui nous demandent un effort et qui nous apprennent quelque chose.

S’amuser et apprendre c’est la même chose

Ça me paraît triste, et bizarre qu’on puisse penser que s’amuser et apprendre ne sont pas la même chose, comme si on ne pouvait pas apprendre en s’amusant, que pour apprendre il fallait se forcer, alors que c’est le contraire. En fait quand on t’oblige à apprendre quelque chose, tu perds l’envie, et tu ne peux plus vraiment apprendre. C’est moi qui apprend : l’envie et la motivation doivent forcément venir de moi, pas de quelqu’un d’autre, ça ne peut pas marcher. C’est logique ! Vraiment apprendre c’est s’intéresser, comprendre quelque chose.

On apprend par l’expérience

Quand on vit, on fait des expériences, ça nous apprend forcément quelque chose, par exemple : Si je cueille une fleur et qu’elle a des épines, j’apprends que cette fleur a des épines.

On vit dans l’école avec d’autres personnes, on s’intéresse à ce qu’ils font, à ce qu’ils aiment, et on apprend de nouvelles choses.

articlejeanne3

***

Mais si plus tard tu a besoin de connaître les mathématiques  et que tu ne les a pas appris enfant ?

On ne peut pas vivre sans apprendre. On apprend quand on est enfant et quand on est adulte, on ne peut pas dire « je suis un enfant je dois apprendre » et puis « je suis adulte, ça y est j’ai fini d’apprendre », ça ne marche pas comme ça. On ne peut pas faire autrement que d’apprendre.

Si à 10 ans tu n’as pas envie de passer ton temps à faire des mathématiques parce que tu as envie de faire autre chose (et donc d’apprendre autre chose), rien ne t’empêche d’apprendre les maths plus tard, quand tu en auras besoin.

Si on se passionne pour les maths à 18 ans (ou plus), que l’on passe toutes ses journées à étudier ça pendant quelques mois, on apprendra plus qu’en en faisant 1 heure par jour pendant 10 ans sans s’y intéresser vraiment. Il y a plein d’exemples d’adultes qui se sont mis à faire quelque chose « très tard » et qui sont devenus très doués. Je vois tous les jours autour de moi des adultes qui apprennent de nouvelles choses parce qu’ils ont un nouveau projet. Souvent on apprend parce qu’on veut savoir faire quelque chose, parce qu’on a un but. On peut l’apprendre de plusieurs manières, il y a plusieurs chemins, mais le plus important c’est d’avoir envie d’aller quelque part.

Si tu as besoin de quelque chose tu auras toujours le temps de l’apprendre.

_____

article et photos

 Jeanne

articlejeannejeanne

Publicités

6 commentaires sur “Pourquoi j’ai choisi cette école et pourquoi j’y suis bien.

    1. quand ils choisissent eux mêmes de renoncer à quelque chose alors il n’y plus frustration mais choix conscient et donc cela n’engendre pas de ressentiment comme le fait la frustration qui nous a obligé à faire un choix

      J'aime

    2. Pourquoi serait-ce nécessaire d’apprendre la frustration ? Apprenons plutôt le bonheur 🙂
      Merci Mika et toute l’équipe de la Montagnette, vous êtes formidables 🙂

      J'aime

    3. La frustation fait partie intégrante de la vie, il n’y a pas besoin de l’apprendre, notre condition humaine nous impose simplement de l’accepter. Par contre je ne vois pas en quoi c’est humainement defendable de créer une frustration à but pédagogique, moi j’y vois même un petit côté sadique.

      L’ecole n’a ni le pouvoir, ni le projet de mettre les enfants à l’abri des limites, des frustrations, elles font partie de la vie !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s